Blanche-Neige

Ilustrateur: 

Conte référent: 

Sujet / Mots clefs: 

L’artiste, influencée par le Bauhaus et les mouvements artistiques américains du début des années 60, refuse le qualificatif d’illustrateur. Elle a pour projet artistique de dire le conte au moyen de codes visuels, ce qu’elle appelle une « imagerie ». ou encore « un langage imagé » international qui est à la fois « écriture » et « illustration ». L’objet-livre produit à partir de lithographies se présente comme un leporello, soit une longue bande de 4m 50 pliée en accordéon, entre deux couvertures cartonnées. Le scénario du conte est découpé en scènes. Sur chaque page articulée figure une scène « retranscrite » à l’aide d’un code symbolique de couleurs et de formes donné au dos de la première de couverture (par exemple, Blanche Neige est symbolisée par un rond au liseré noir et au cœur rouge, le miroir par un carré au bord jaune, la reine par un rond au bord jaune et au fond noir, les sept nains par des losanges rouges, la pomme par un rond vert, jaune, rouge et noir, le prince charmant par un rond bleu…), ce qui pousse le lecteur à reconstruire l’histoire et à l’interpréter.

Références

Editeur: 

Adrien Maeght

Contributeur: 

Catherine Tauveron

Date: 

1974

Type DC: 

Format: 

1 vol. (41p) : all ill. (col.) ; 16 cm
Objet-Livre, Livre d’artiste

Identifiant: 

ISBN 2-86941-114-6

Gestion des droits: 

Adrien Maeght Editeur

Langue: 

français
allemand
anglais

Couverture: