La belle histoire de Blanche-Neige

Auteur: 

Conte référent: 

Sujet / Mots clefs: 

Le conte, qui reprend les grandes articulations du conte-source, est transposé dans un monde contemporain où les femmes ont pris leur revanche sur les hommes, se livrent à des activités d’hommes tandis que les hommes sont relégués dans les tâches féminines subalternes. La présidente de la République est une femme remarquable par son intelligence qui prône  avec fermeté l’égalité des sexes, tandis que Blanche Neige, reliquat du passé, est considérée comme un cas devenu unique de jeune fille  gracieuse, modeste, gentille n’infligeant jamais aux hommes le sentiment de leur infériorité, bref, un modèle de femme soumise comme en rêve le conte traditionnel. L’empoisonnement de Blanche-Neige déclenche une révolution chez les nains hors la loi auprès desquels elle s’est réfugiée, puis chez la gent masculine toute entière. Ensemble, plantant là balai-brosse et serpillière, ils prennent le maquis et finissent par s’emparer des commandes de l’état, ramenant ce que le conte présente comme une norme. Réaction contre les réécritures féministes américaines des années 70 ( ?), le conte semble plaider en tout cas, dans un souci polémique, contre toute tentation féministe,  pour un retour à la « femme éternelle » belle et soumise.

Références

Editeur: 

L’école des loisirs

Contributeur: 

Catherine Tauveron

Date: 

1977

Type DC: 

Format: 

1 vol. (66 p.) : ill., couv. ill. en coul. ; 19 cm

Identifiant: 

978-2-211-04529-2

Source: 

Contes à l'envers

Gestion des droits: 

L’école des loisirs

Langue: 

français

Couverture: